Bouaké / Lutte contre la corruption : Un leader de jeunes invite la jeunesse

Alumni phot 03Le camp national des jeunes leaders pour l’intégrité tenu à Bingerville en début du mois de décembre 2017  à l’initiative de l’ONG Open Africa Initiative (OAI) ne passe pas sans écho dans la région de Gbêkè, au centre de la Côte d’Ivoire.

Les anciens boursiers du gouvernement américain (alumni) entendent inculquer cette valeur à la jeunesse de la région de Gbêkè en vue d’une lutte efficace contre la corruption, un mal qui gangrène la société ivoirienne depuis des lustres.

A l’initiative d’un des leurs, François N’Guessan dit M’BRA II, Jeune Leader, représentant la région de Gbêkè au camp national d’intégrité 2017 à Bingerville,  journaliste, actuel chargé des affaires Extérieures de l’Union Nationale des Journalistes Correspondants de Presse de Côte d’Ivoire (UNAJCOPCI) et représentant de la Côte d’Ivoire au programme d’échange culturel aux USA (IVLP 2014), les alumni ont tenu une rencontre le 29 Décembre 2017 à American Corner à l’Université Alassane Ouattara.

A l’entame de cette rencontre, François N’Guessan a rendu un vibrant hommage au gouvernement Américain pour son engagement à accompagner la Côte d’Ivoire à la bonne gouvernance à travers la formation de jeunes leaders au cours de différents programmes d’échanges.

Il a dénoncé la corruption, base de tous les maux qui s’enracinent dans l’administration et dans tous les secteurs d’activités en Côte d’Ivoire avant d’exhorter la jeunesse à se dresser contre ce fléau.

« Chers alumni, nous sommes des ambassadeurs pour la bonne gouvernance. Le gouvernement Américain nous a formés pour servir notre pays. Il est donc temps que nous nous levions, avec tous les jeunes de la région de Gbêkè pour dire NON à la corruption ! » a-t-il appelé

Les alumni comptent mener des actions d’envergure dans la région de Gbêkè après la restitution du séminaire des jeunes Leaders pour l’intégrité.

Ils appellent les autorités administratives, politiques, religieuses et coutumières à les accompagner dans leur combat pour le bien-être des populations.

« Autorités de la région de Gbêkè, nous reconnaissons vos efforts pour le développement de la région. Nous demandons votre collaboration pour combattre la corruption jusqu’à son dernier retranchement.» ont-ils lancé.

Selon le dernier rapport de l’ONG Transparency International, publié en janvier 2017, la Côte d’Ivoire est passée de 106ème pays le plus corrompu sur 167 en 2015 à 108ème sur 167 en 2016.

Source: Anciens boursiers Ivoiriens du Gouvernement Americain

 

 

 

 

 

 

Publicités

A propos KATCHENOO MEDIA

KATCHENOO MEDIA est une Plateforme citoyenne sur les enjeux de l’Agriculture, de la Sécurité alimentaire, de la Protection de l’Environnement et du Développement Durable. KATCHENOO MEDIA veut promouvoir l’agriculture, la sécurité alimentaire, la résilience, la protection de l’environnement, la croissance économique inclusive des populations à travers une activité journalistique au bénéfice du développement durable dans les différentes régions de Côte d’Ivoire et d’Afrique. C’est la promotion pour bâtir un développement durable, une souveraineté alimentaire, une agriculture moderne et une paix durable en Côte d’Ivoire et en Afrique.
Cet article a été publié dans Bonne Gouvernance, Développement, Economie, L'angle de DD, politique, Société. Ajoutez ce permalien à vos favoris.