Le président Salva Kiir: « La question du Sahara est différente dans sa genèse et sa nature juridique et politique de celle du Soudan du Sud »

Le président de la République du Soudan du Sud, M. Salva Kiir Mayardit, a déclaré que « la question du Sahara est différente dans sa genèse et sa nature juridique et politique de celle du Soudan du Sud », en saluant « les efforts sérieux et crédibles fournis par le Maroc » en vue de trouver un règlement politique à cette question.

« Tout en considérant que la question du Sahara est différente dans sa genèse et sa nature juridique et politique de celle du Soudan du Sud, Son Excellence le Président Salva Kiir Mayardit reconnait les efforts des Nations Unies en vue d’aboutir à une solution politique au conflit régional sur le Sahara », lit-on dans le communiqué conjoint ayant sanctionné la visite officielle du Roi Mohammed VI au Soudan du Sud.

Le Président du Soudan du Sud a, d’autre part, tenu à féliciter le Roi pour « la réintégration du Maroc au sein de l’Union africaine et s’est félicité, dans ce cadre, du soutien témoigné à l’égard du Maroc par une majorité écrasante de pays africains », en mettant en exergue « le rôle du Maroc et sa contribution effective pour le développement, l’unité et la stabilité du continent ».

Le Président Salva Kiir Mayardit a également salué la vision du Roi Mohammed VI pour le renforcement de la coopération interafricaine et Sud-Sud, ainsi que les efforts du Souverain pour la préservation de la paix, de la stabilité, et pour la promotion de la prospérité du continent, indique le communiqué conjoint.

Les deux Chefs d’Etat ont souligné le rôle important des organisations régionales subsahariennes africaines pertinentes, à savoir l’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD) et la Communauté d’Afrique de l’Est (EAC), notamment dans la mise en œuvre des stratégies du développement durable dans la région de l’Afrique de l’Est, relève le communiqué.

Les deux Chefs d’Etat ont salué le processus d’intégration initié par ces deux groupements subrégionaux, indique la même source soulignant que le Président Salva Kiir Mayardit s’est félicité, à cet égard, du grand potentiel du Maroc à contribuer au développement et à la stabilité de l’Afrique de l’Est dans son ensemble, et a appelé à renforcer les relations entre le Maroc et la région de l’Afrique de l’Est.

La visite du Roi Mohammed VI symbolise l’engagement du Souverain et du Président de la République du Soudan du Sud, aux valeurs du panafricanisme, de la solidarité et de la fraternité, et témoigne de la forte volonté du Maroc de contribuer à la consolidation de la stabilité et au processus de construction de la paix au Soudan du Sud, poursuit le communiqué.

Le Roi s’est félicité, à cette occasion, de l’appel lancé récemment par le Président Salva Kiir Mayardit pour un dialogue national, le qualifiant d’initiative audacieuse pour la réalisation de l’objectif de l’Union africaine de faire taire les armes d’ici 2020 et la création d’un Soudan du Sud stable, développé et prospère, souligne la même source.

Les deux chefs d’État ont identifié un nombre de domaines à même de donner l’élan espéré au développement des relations entre les deux pays, affirme le communiqué conjoint, ajoutant que le Roi et le Président Salva Kiir ont exprimé leur détermination à promouvoir une coopération Sud-Sud mutuellement bénéfique et génératrice de richesses.

Au cours de cette visite, le Roi a co-présidé avec le président Salva Kiir, la cérémonie de signature de conventions et de mémorandums d’entente dans des secteurs clés. Il s’agit de la signature de la Convention relative à la construction de la nouvelle ville à Ramciel. Les autres conventions et mémorandums d’entente couvrent les domaines de l’agriculture, de l’énergie, des mines, des hydrocarbures, de l’industrie, de l’investissement, de la lutte contre l’évasion fiscale, de la formation professionnelle et du partenariat économique entre les milieux d’affaires, précise la même source.

Dans ce contexte, le Roi a assuré le Président Salva Kiir Mayardit de la disposition du Maroc à partager son expérience avec le Soudan du Sud dans les domaines de la sécurité, et du développement économique et social en vue de contribuer à la stabilité et au développement de la nouvelle nation, souligne le communiqué conjoint.

Jeudi 2 Février 2017 – 23:11


Publicités
Cet article a été publié dans Développement, Paix & Sécurité, politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.