Innovation & Technologie: La poignée de main numérique va-t-elle arriver en agriculture ?

La blockchain fait de plus en plus parler d’elle. Elle interpelle les banques. Et changera la manière de travailler de tous les métiers garants de transactions (notaires, experts-comptables, …). Certains assurent même qu’elle peut « ubériser Uber » ! (1) Mais qu’est-ce vraiment ? Et peut-elle être utile à l’agriculteur ?

Blockchain en agriculture

Accords avec son fournisseur d’appro ou l’administration, échanges paille-fumier, échanges de parcelles ou de matériel entre agriculteurs, assurances et gestion des risques, vente directe, etc. : les applications de la blockchain auront aussi un intérêt pour l’agriculture. (© Terre-net Média)

Qu’est-ce que la blockchain ?

La conception de la blockchain, « chaîne de blocs » en français, est attribuée à Satoshi Nakamoto. Ce pseudonyme couvre le concepteur de la monnaie cryptographique Bitcoin, inventée en 2008. Techniquement, la blockchain est d’une grande complexité, ce qui la rend assez obscure.

Pour plus d’infos, lisez l’article sur Terre-net.fr, avec le lien ci-dessous:

http://www.terre-net.fr/innovation-et-technologie/article/blockchain-en-agriculture-monnaie-paiements-transactions-contrats-2894-125241.html

 

 

Publicités
Cet article a été publié dans Agribusiness, Agriculture, Technologie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.