Afrique du Sud : un forum sur les données au service du développement durable

Le Forum mondial des Nations unies sur les données est destiné aussi à obtenir un soutien pour un nouveau plan d’action global. « Ce Forum intervient à un moment crucial pour le renforcement des données et des capacités statistiques à l’échelle mondiale. Les pays du monde entier se mobilisent pour réaliser le Programme de développement durable à l’horizon 2030 qu’ils ont adopté lors d’un sommet de l’ONU il y a deux ans », a souligné le secrétaire général adjoint des Nations unies aux affaires économiques et sociales, Wu Hongbo, lors d’une conférence de presse à l’ouverture du Forum. « …Il est essentiel de disposer de données précises, fiables, actualisées et détaillées. Nous devons atteindre toute une série d’objectifs économiques, sociaux et environnementaux inclus dans ce programme de développement durable. Cela nécessitera que tout le monde dans la communauté des statistiques et des données, qu’il s’agisse des gouvernements, du secteur privé et des communautés de scientifiques et d’universitaires, trouve des façons de travailler ensemble dans différents domaines et crée des partenariats et des synergies », a-t-il ajouté.

Wu Hongbo a souligné que le Programme 2030 pose d’énormes défis pour la communauté statistique, en ce qui concerne la modernisation et l’amélioration de ses capacités, de sorte que tous les bureaux nationaux de statistiques deviennent des centres fournissant les données nécessaires pour élaborer les politiques et assurer un suivi aux niveaux national, régional et mondial. « Pour ce faire, nous aurons besoin que les gouvernements, les organisations internationales, les entreprises, les universités et la société civile unissent leurs forces et travaillent ensemble », a-t-il conclu.

Josiane Mambou Loukoula
Publicités
Cet article a été publié dans Développement, Economie, Environnement, Intégration africaine. Ajoutez ce permalien à vos favoris.