Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes

Le pape élève la voix en faveur des femmes pour qu’elles soient «libres et en toute dignité»

En cette Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, le pape François rappelle que le Christ veut les femmes « libres et en toute dignité ».

« Combien de femmes accablées du poids de la vie et du drame de la violence ! Le Seigneur les veut libres et en toute dignité », a-t-il affirmé dans un tweet posté sur son compte @Pontifex_fr, ce vendredi 25 novembre 2016.

Le pape a dénoncé à de nombreuses reprises les violences dont les femmes sont victimes. Il s’insurge contre «la violence honteuse qui parfois s’exerce sur les femmes» dans son exhortation apostolique sur la famille, Amoris Laetitia.

Le pape y déplore «les abus dans le cercle familial» ainsi que «les diverses formes d’esclavage, qui ne constituent pas une démonstration de force masculine, mais une lâche dégradation».

Il y a un an, le 25 novembre 2015,  le pape François a reçu à la Maison Sainte-Marthe du Vatican un groupe de onze femmes et de six enfants, hébergés dans un centre d’accueil pour les victimes de la violence domestique et de la prostitution.

La Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes est soutenue par l’Organisation des Nations unies. La date du 25 novembre a pour origine l’assassinat, le 25 novembre 1960 des sœurs Mirabal, militantes politiques contre la dictature en République dominicaine.

Publicités
Cet article a été publié dans Femmes, Religion. Ajoutez ce permalien à vos favoris.