Côte d’Ivoire / Agriculture: Le parage de rejets de bananier plantain

Pour réussir l’installation d’une culture de bananier, il est conseillé de mettre en œuvre des pratiques culturales adaptées. Il s’agit notamment de la préparation, l’assainissement du sol, l’application d’engrais, le respect de la densité, de la date de plantation et le choix du matériel de plantation. Il existe trois types de matériel végétal de plantation. Ce sont les rejets dits baïonnettes, les vitro-plants et les vivo plants. Soins à apporter au rejet avant sa mise en terre : avant la plantation du rejet, il doit subir des soins appelés parage. Le parage est une opération qui consiste à débarrasser le bulbe des racines et des trous creusés par les insectes nuisibles. Avec une machette ou un couteau tranchant, il s’agit d’enlever les racines et « éplucher » la partie externe du bulbe jusqu’à obtenir un bulbe entièrement blanc afin d’en éliminer les parties nécrosées. Les rejets qui présentent d’importantes taches noires ne doivent pas être plantés, pour éviter d’introduire des maladies dans la nouvelle plantation. En outre, le rejet doit être coupé à environ 30 cm des feuilles pour s’assurer que l’intérieur du pseudo-tronc est indemne de maladies comme la fusariose ou les viroses pourraient servir pour illustrer cela. Les rejets attaqués ne doivent pas être plantés.
Source : CNRA
Patrice Kouakou Wanset

Publicités
Cet article, publié dans Agriculture, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.