Valls brade l’écologie aux agriculteurs pour une poignée de cerises et de projets:loups, nitrates, biodiversité..

On n'est pas des moutons

MANUEL VALLS DÉFEND SON BILAN

Manuel Valls est prêt à tout pour se concilier la sympathie et le soutien des agriculteurs qui, surtout à laFNSEA, votent pourtant rarement pour la gauche. Mais en ces temps de vaches maigres majoritaires, tout fait ventre…Un certain nombre de décisions contraires à la gestion écologique (rêvée) du pays, sont donc dans les tuyaux. Dans la mesure où le Premier Ministre, qui n’a aucune sensibilité écolo ounaturaliste, a compris que la bande désorganisée des Verts étant perdue pour la majorité actuelle, il pouvait mettre en route quelques décisions susceptibles de fâcher les écologistes.

Valls va confier à un parlementaire, un haut fonctionnaire du ministère de l’Agriculture et à un agriculteur une mission « pour simplifier et améliorer les dispositifs existant en matière de contrôle des pollutions, notamment par lenitrate ». Autrement dit l’industriel-agriculteur qui préside la FNSEA alors qu’il n’a plus vu un champ depuis des années…

View original post 228 mots de plus

Publicités
Cet article, publié dans politique, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.