C’est confirmé – L’UE est dirigée par un patron de paradis fiscal

On n'est pas des moutons

juncker-_2956429b

Le Monde et 40 journaux étrangers révèlent que jusqu’en 2013, le gouvernement luxembourgeois de Jean Claude Juncker constatait l’évitement fiscal des multinationales, sans prévenir ses partenaires européens. Juncker est aujourd’hui président de la Commission.

Le président de la Commission européenne, Jean-Claude  Juncker, a couvert la stratégie d’évitement fiscal desmultinationales. C’est ce que montre l’enquête publiée dans le Monde daté d’aujourd’hui. Nos confrères dévoilent une partie du contenu de 548 accords fiscaux secrets entre 340 entreprises et le fisc luxembourgeois, pour réduire leur fiscalité. Ces 28 000 pages, collectées par le Consortium international des journalistes d’investigation, concernent les clients du puissant cabinet d’audit PriceWatersCoopers, sur la période de 2002 à 2010. Ces rescrits fiscaux (tax rulings) ont commencé à être « accordés au milieu des années 1990 » informent nos confrères, soitexactement quand Jean-Claude Juncker devient premier ministre.  Il occupera cette fonction pendant dix-huit ans, entre 1995 et…

View original post 596 mots de plus

Publicités
Cet article, publié dans Economie, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.